mardi 17 octobre 2017

Et quatre étrangers de plus !


Vous êtes de plus en plus nombreux à nous acheter des vins étrangers : nous sommes donc amenés à nous réapprovisionner très régulièrement. Et à chaque fois – que voulez-vous ? – nous craquons pour quelques références supplémentaires. Voici donc quatre nouveautés provenant de quatre pays des plus différents. Trois issues de cépages que nous connaissons, mais provenant de contrées "exotiques". Et puis une quatrième qui rend hommage au Grechetto, totalement inconnu chez nous... 




(Lazio IGT -  Italie - Domaine en BIO)

La robe est or pâle clair, brillante. Le nez est fin, frais, sur des notes d'agrume confit, de beurre frais et de craie  humide (on pourrait se croire à Chablis). La bouche est ronde, fraîche, minérale, d'une grande intensité gustative, avec une matière bien mûre, presque douce, mais parfaitement équilibrée. Y a du monde dans le verre.... La finale a une fine mâche sur le citron confit/beurré, avec de belles notes crayeuses/caillouteuses du plus bel effet, sans ostentation toutefois. 



(Marlborough, Nouvelle Zélande)

La robe est  jaune pâle, brillante. 

Le nez  est aérien mais intense, sur des notes d'abricot, d'ananas, de verveine et de terpènes d'agrume (et une pointe de "pétrole" aussi). 

La bouche est tendue par un fil invisible tout en ayant une bonne ampleur, une matière limpide, cristalline à l'aromatique invasive. 

La finale est finement mâchue, terpénique à souhait, avec une belle persistance sur l'écorce de pomelo et la verveine citronnelle. 



(Croatie)

La robe est grenat translucide. 

Le nez est très "Cab", sur le cassis (fruit frais et bourgeon), le menthol et le poivre. 

La bouche est ronde, fraîche, avec des tanins soyeux, glissants, et une tension qui évoque les schistes languedociens. 

La finale a une mâche gourmande, avec un fruit bien présent et ce goût de terre que l'on trouve souvent dans les pinots noirs. Le tout se prolonge sur des notes de cassis relevées par des épices toastés.  


Carignan Orzada 2012, Odfjell (19.50 €)

(Vallée de Maule, Chili - domaine en BIO - Vignes de 60 à 100 ans)

La robe est pourpre sombre, limite opaque. 

Le nez est expressif, complexe, sur la crème de cassis, le tabac hollandais, avec une pointe de menthol et d'eucalyptus. 

La bouche est élancée, avec une matière à la chair dense, veloutée, au fruit et à la fraîcheur intense. Il y a une profondeur et une classe qui vous rappelle de beaux crus médocains. 

La finale est puissante, énergique, avec toujours le cassis bien présent, et le menthol qui joue les prolongations, souligné par de fines notes toastées. 

Tout amateur de grands Bordeaux (et de Carignan) doit goûter ce vin !