mercredi 22 octobre 2014

417 cépages dans un seul verre !!!

 
La parcelle Polyphony est située à Tibaani, avec des sols bruns d'alluvion (sable et quartz). Sur 5 hectares, on  y trouve pas moins de 417 cépages (sur les 525 référencés en Géorgie) blancs, rouges et gris/rosés. Ce lieu peut être considéré comme un conservatoire pour que toutes ces variétés subsistent.

Celles-ci sont toutes vinfiées ensemble pour donner cette cuvée Polyphony qui a sans aucun doute l'assemblage le plus complexe au monde.

Autant dire que j'avais hâte de le déguster, car c'est une expérience unique pour un amateur de vin (au moins d'un point de vue conceptuel).

La robe grenat est un peu trouble (vin pas du tout filtré).

Le nez est fin, évoquant des notes de fruits rouges compotés, la pivoine et le lard fumé.

La première bouche piquotte du fait de la présence de gaz carbonique (sa seule protection contre l'oxygène). Là il y a deux options. Agiter la bouteille ou carafer.  Comme j'étais pressé, j'ai pris la première solution.

La bouche se présente alors ample, ronde, avec une matière souple, aérienne, fraîche, faisant presque oublier son origine géorgienne.

Celle-ci se rappelle à votre bon souvenir en finale, avec des tannins fermes (mais mûrs).

Ce ne sera pas le meilleur vin de votre vie (enfin, j'espère pour vous), mais c'est aucun doute une expérience à faire au moins une fois dans votre vie. Rien que dans une discussion entre amateurs, ça fera sensation lorsque vous leur direz que vous avez bu un vin contenant 417 cépages !...
 
On peut juste regretter qu'un vinificateur de génie ne s'y soit pas encore intéressé. Cela pourrait donner sans nul doute un vin exceptionnel (même si ça demanderait des années d'essai). On peut aussi penser que le trop est l'ennemi du bien ;-)