jeudi 30 octobre 2014

Cavarod'again !



On se demande toujours s'il est bien raisonnable de vous parler du domaine des Cavarodes. Les quantités qu'il a à nous vendre sont relativement réduites, et nous sommes hélas en rupture 9 mois sur 12. Mais bon, vu qu'il reste un mois avant que  nous recevions les vins de Ganevat, cela peut permettre à certains de patienter en buvant jurassien.

Rien que le petit Vin de Pays de Franche-Comté 2013 vaut vraiment le détour... Lisez plutôt.

La robe est dorée, limite orangée.

Le nez est un peu réduit à l'ouverture, puis dévoile des notes de pomme mûre, de coing et de zeste d'orange.

La bouche est juste parfaite, à la fois bien mûre, gourmande, charnue, et en même temps fraîche, tonique, digeste, soutenue par un léger perlant.

La finale a du caractère sans être agressive, entre (nobles) astringence et amertume. Avec un morceau de parmesan et de la pâte de coing, on se régale vraiment ! (mais il irait bien aussi avec un curry).

24 h plus tard, on est beaucoup plus sur le coing confit et le miel de châtaignier.La bouche est plus élancée, avec une sacrée tension. Ca fait vraiment chenin, même s'il n'y en a pas un gramme... La finale est moins amère mais plus "crayeuse" sur la pâte d'amande et le coing. Un vin qui ne ressemble vraiment à nul autre...